C'est fin d'année 2003 que nous avons fait ta connaissance, lorsque ton papa Pascal a demandé à ce que Clément, ton frère aîné et lui-même nous rejoignent. Tu avais 10 ans, et le jour de l'assemblée générale, ta maman Sandrine avait un joli petit colis dans les bras, Antoine. Petite poupette, tonique, et déjà pas sa langue dans sa poche, et un sourire malicieux qui faisait pétiller tes yeux.

D'abord sur les bords des routes à encourager nos verts, tu n'as pas attendu très longtemps pour pousser papa à te prendre une licence. Il faut dire qu'il fallait canaliser ton énergie débordante, tu n'en n'avais jamais assez, gym, course à pieds... Tu enfiles donc ton maillot vert en 2008. Et la lionne ne lâche rien ! Tu vas au bout de tes limites, tu ne comptes pas tes efforts, tu suscites l'admiration de tous, petit bout de femme, au caractère bien trempé et qui n'a pas sa langue dans sa poche, tu fais bien rire les filles des pelotons !

Et tu t'impliques chaque jour au sein du CSM ; tu rentres au bureau en 2012, responsable habillement, puis tu seras notre secrétaire puis adjointe, jusqu'à fin 2017. Autant dire que les réunions avec toi c'était minimum deux fous rires (merci !!! comment ramener le calme après toi ??!!) Même les jours moins bien tu tenais à être là, podium, dossards, et voiture ouvreuse ! Ah la voiture, tu en as eu le tournis avec Louis !!

A toi petit rayon de soleil qui a illuminé nos vies, je voudrais te dire merci. Merci d'avoir été toi, jusqu'au bout, d'avoir donné le sourire avec chaque personne qui te côtoyait. Tu te souciais plus des autres que de toi. Oreille attentive, sens inné avec les enfants, et bla-bla, et bla-bla, j'arrête, tes chevilles vont enfler là-haut.

Mais le plus important pour toi, c'est l'amour. L'amour tu en avais à revendre. Un amour inconditionnel pour tes parents, tes frères (dont tu étais si fière !), ta famille, tes amis. Et l'amour conte de fée tu en as rêvé. Alors quand tu rencontres Benoît alors qu'il chute à St Martin, ne me dit pas que ce n'est pas digne d'un beau roman d'amour ! Rencontre incroyable qui va t'apporter un bonheur tant mérité !

Il y a tellement de choses à dire sur toi ma petite Lu, qu'il faut que je m'arrête. Tu nous as dit pas de larme ; tu es gentille, mais on a cassé le robinet, mais promis, on va vite le réparer ! J'ai bien compris qu'en partant un 14 juillet au moment des feux d'artifice tu nous laissais un dernier message très coloré, comme toi.

Alors je t'en fais la promesse, et aussi au travers de tous les messages de soutien que je reçois pour Benoît, tes parents, tes frères, on va toujours penser à toi avec la joie de vivre qui te caractérisait ; bon, pas sûre de tenir ton rythme, tu étais beaucoup trop speed que moi, mais je peux m'entrainer à crier aussi fort que tu le faisais !!

Tu as rejoint ton papi, et tous nos amis partis eux aussi bien trop tôt, et je suis sûre que tu mets déjà le bazar là-haut.

Luciole, petit rayon de soleil, tu ne t'es pas éteinte, tu es devenue l'une des étoiles les plus brillantes. Je sais que tu vas veiller sur nous tous, et surtout compte sur nous pour veiller sur les tiens.

Bon vent ma petite Lu...

Photos de Ludivine