Les deux derniers week-end ont été fructueux pour le CSM puisque Wendy Jallet, Agathe Durand et Lucas Auclerc s'offrent un bouquet à Toutenant.

Agathe Durand remet ça à la Route de Sâone et Loire. Et Lucas Auclerc parvient à emmener le maillot de meilleur espoir au bout.

Retour sur les deux derniers week-ends de course du 10 et 17 juin.

 Samedi 9 juin, à Ecuelles pour la course organisée par le club de Verdun, Mireille Rabut est 4ème en féminines.

Eric Rabut 36ème en catégorie 5.

En catégorie 3, Clément Royer 15ème, Benoît Briottet 18ème et Christophe Durand 19ème.

 

Dimanche 10 juin, le CSM a organisé le prix de Toutenant. Sous une belle météo, les courses se sont déroulées à la journée permettant à chacun de faire plus de kilomètres. Sur un circuit peu sélectif, cela a son importance et permet aux attaquants de faire le trou pour emporter la décision. C'est ainsi que, dans pratiquement toutes les courses, les échappés sont allés se disputer la victoire au bout de leur épopée.

Dès le matin, les catégories 6, Féminines et Minimes sont sur le pont.
En minime, victoire en solitaire de Mattéo Ragaine (Aluze).
Nos deux minimes filles Agathe Durand et Léna Auclerc se paient une belle partie de manivelles en faussant compagnie aux autres féminines dès le début de course. A l'arrivée, telles des pistardes, elles offrent un beau sprint tactique qui permet à Agathe de l'emporter devant Léna.
En féminines, la course se décante au fil des tours. Pour sa deuxième course, Wendy Jallet parvient à se maintenir dans le groupe de tête. Derrière, Mireille Rabut opère un regroupement avec un petit groupe. A l'arrivée, elles ne sont plus que cinq à pouvoir prétendre à la victoire qui se joue au sprint. Et c'est Wendy qui a la joie de s'offrir son premier bouquet lors d'une course cycliste, le 2ème bouquet de la journée au CSM. Mireille Rabut est 9ème.
En catégorie 6, la course est remportée par Mario Marchetti (Ecuisses).

En catégorie 4, encore une belle course de Thierry Fourneray qui tentera a plusieurs reprises de faire revenir sur les échappés un peloton peu enclin à rouler.Thierry prend la 7ème place d'une course remportée par Daniel Viau (Verdun).
Dans la même course, Ludovic Doublot est 22ème.

En catégorie 5, la course est animée. Après plusieurs tentatives d'échappées, la bonne se dessine à quelques tours de la fin. Parmi les hommes de tête se trouvent David Dyon et Eric Rabut. Ils ne parviennent malheureusement à conclure victorieusement puisqu'ils sont devancés par Florian Perret (UV Chalon) David prend la 3ème place, Eric est 4ème et Philippe Plathey 13ème.

En catégorie 3, Clément Royer est 3ème, Clément Léger 7ème et Benoît Briottet 9ème.

En catégorie 1 et 2, beaucoup de mouvements avant que Lucas Auclerc parvienne à prendre le large en compagnie de David Dufossé (Louhans) et Vincent Huot (ASPTT Chalon). Les trois hommes prennent plus de ?? d'avance pour jouer la victoire au sprint. A ce jeu, Lucas Auclerc ne lâche rien et franchit la ligne en tête.
3ème victoire de la journée pour le CSM.

Peirre-Louis Durand est 7ème en catégorie 2.

Résultats Toutenant

Photos Toutenant

 

Le week end du 15-16-17 juin, c'est l'effervescence sur la Route de Saône et Loire, grosse épreuve par étapes organisée par l'ASPTT Chalon. Ces dernières années, le CSM a toujours remporté un ou plusieurs maillots grâce aux minimes/cadets et féminines. Cette année, c'est Lucas Auclerc qui ramène le maillot blanc de meilleur espoir.
Vendredi 15 juin, au Breuil, c'est sur un prologue technique, avec de nombreuses relances où les écarts se font à coups de dixièmes de secondes.
Dans la course reine, Lucas a déjà montré que cet exercice lui convenait parfaitement en s'adjugeant la victoire du meilleur jeune sur le prologue en 2016 et 2017. Il récidive cette année en se plaçant 6ème au général. Reste cette fois à garder ce maillot jusqu'au bout.
Le samedi après-midi, les 105 kilomètres sont parcourus dans un faux rythme sur la première partie de course mais, dans la deuxième partie, le peloton embraye pour rejoindre les échappés. Le parcours est casse pattes et s'il n'y a jamais de bons moments pour crever, Lucas se fait une frayeur en perçant alors que le peloton a fini de flâner. Il perd virtuellement son maillot avant de parvenir à rentrer dans le groupe. Il sauve sa place au général et donc son paletot dans cette deuxième étape.
Le dimanche matin est souvent l'étape promise aux sprinters. C'est sans compter sur la motivation des coureurs et la difficulté du parcours. C'est ainsi qu'un groupe d'une vingtaine de coureurs parvient à prendre le large pour se disputer la victoire d'étape mais aussi chambouler le classement général. Le groupe de tête franchit la ligne avec près de 3 minutes d'avance. Les premiers du classement général, dont Lucas, ne se sont pas faits piégés. Sauf incident et malgré une étape "chantier" le dimanche après-midi, le vainqueur de la RSL est dans ce groupe. Lucas a toujours son maillot et la 6ème place.

Le dimanche après midi, 4 ascensions au programme. C'est un autre jeune vert qui va s'illustrer en début d'étape puisque Pierre-Louis Durand tente sa chance de loin en compagnie de deux autres coureurs. Le peloton ne lui laisse qu'une trentaine de secondes d'avance mais cela lui permet de se tester avec une belle réussite sur les rushs de meilleur grimpeur. Trop en retard sur ce classement au début de l'étape, les points qu'il marque ne lui permettront pas de s'offrir le maillot à pois mais cet essai lui laissera sans doute une idée derrière la tête pour les prochaines éditions.
Après le Mont Saint Vincent et les Baudots, ils ne sont plus qu'une trentaine à se disputer la victoire. Lucas a des jambes de feu et ne fait pas de complexe au sprint. Il vient échouer d'une demi-roue pour la victoire d'étape qui aurait permis d'ajouter une cerise sur le gros gâteau du week-end. Mais il repart pour la première fois sur la RSL avec le maillot blanc de meilleur espoir et termine à une belle 5ème place au général.
Pierre-Louis Durand est 37ème et 3ème espoir.
Dans cette même course, Clément Léger se blesse à la main dès le prologue. Il ne peut poursuivre le week-end sous peine d'aggraver sa blessure.

En catégorie 5, le prologue sinueux n'est pas à l'avantage d'Eric Rabut qui prend la 34ème place.
Le samedi après-midi, l'étape permet d'une cinquantaine de kilomètres lui permet de remonter une douzaine de places.
Le dimanche matin, comme dans la course des 1, les dégâts sont importants et Eric est plus dans le dur. Il parvient quand même à conclure cette édition de la RSL à la 28ème à l'issue de l'étape du dimanche apès-midi.

En catégorie 6, Madeleine Prothiau lâche également des secondes lors du prologue. Le dimanche matin, elle résiste à la difficulté de l'étape pour prendre la 4ème place. L'après-midi, lors du critérium, sur un circuit d'à peine plus d'un kilomètre, les positions sont figées. Madeleine termine finalement 3ème.

Enfin, lors du critérium, nos deux minimes filles s'alignent au départ avec les minimes garçons. Agathe Durand parvient à se maintenir une bonne partie de la course avec ses acolytes masculins pour s'offrir la victoire en minimes filles devant Léna Auclerc. Dommage que la victoire dans cette catégorie ne soit pas notifiée par l'organisation...

Photos RSL à venir

Et comme il n'y a pas que le vélo dans la vie, Sylvette Thibault trouvée sous le pseudo Sylvettarthrose et Denis Thibault avec le pseudo Denisgnangan ont participé aux XLake Game Chalon sur Saône. Lors de course d'obstacles inspirée des parcours commando, on peut imaginer que la solidarité d'équipe a primé. En tout cas, les sourires sont de sortie mais on dirait qu'il manquait un peu de boue...

Xlake

Xlake 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour terminer, une grosse pensée pour Nathan Auclerc qui vit une saison chat noir après sa grosse chute en début de saison. En effet, alors qu'il venait de s'offrir le maillot de champion de Bourgogne junior FFC, sa saison s'est terminée sur un accident lors d'un entraînement samedi 9 juin. Comme tous les coureurs de la FSGT, il s'était préparé pour se faire plaisir lors des belles courses à venir (RSL et championnat National), il devra finalement faire preuve de beaucoup de courage et de patience pour se remettre physiquement et psychologiquement.