Dimanche 12 décembre, c’est dans la boue Montcellienne, que les coursiers se sont donnés rendez-vous pour le championnat 71 de cyclo-cross.

Depuis quelques saisons, on constate un regain d’intérêt pour cette discipline exigeante mêlant course à pied et vélo. Exigeante par les qualités qu’elle demande : habilité pour monter/descendre du vélo sans perdre de temps ou l'équilibre, cardio sollicité dans un format court mais sans récupération, courage pour affronter les conditions hivernales, sans oublier l’aide quasi indispensable d’un staff pour la partie mécanique, voire mettre un coup de jet sur les vélos quand la boue vient entraver l'avancée en bloquant les disques de frein ou la chaîne.

5 représentants pour le club : Damien et Baptiste Marguin en Minimes, Pierre-Louis Durand en Espoir (hors championnat), Nathan Auclerc en Espoir et Lucas Auclerc en Sénior (Hors championnat).

Après une belle course en minimes, en confrontation directe avec les jeunes de FFC un peu plus aguerris à la discipline, Damien et Baptiste ont su gérer leur effort. Damien vient s’offrir son premier maillot de champion de Saône et Loire. Baptiste, prend la 2ème place pour le doublé.

En espoir, Nathan imite Damien en enlevant également le maillot en catégorie Espoir cette fois. Cela lui permet d'avoir un maillot de champion de Saône et Loire dans 3 disciplines différentes (route, chrono, cyclo-cross). Au classement général, il termine juste derrière Pierre-Louis et Lucas qui étaient hors championnat.

Damien, Baptiste et Nathan participeront au Championnat de France de cyclo-cross, les 22 et 23 janvier 2022 à Munlbahc-Sur-Munster. Grâce au titre 71, ils partiront en 1ère ligne, un vrai avantage pour éviter la bousculade et les chutes du départ.

L’occasion également sur cette dernière course 71 de l’année pour nos trois mousquetaires Pierre-Louis, Lucas et Nathan de courir une dernière fois ensemble sous le maillot vert après presque 20 ans passés à se confronter, s’entraider, se faire progresser mutuellement, montrer leur fierté de porter les couleurs du CSM et apprendre les bases du vélo mais aussi du bénévolat pour lequel ils continuent de nous montrer leur attachement. Comme d’autres avant eux, ils partent se tester dans les meilleures catégories FFC et reviendront sans doute un jour porter les couleurs du CSM.

Photos par ici