C'est à Saint Chinian et Prades-Sur-Vernzobre, dans l'Hérault, que s'est déroulé le Championnat National FSGT. 7 verts ont pris le départ. Le meilleur résultat revient à Baptiste Marguin, 5ème en minime garçon.

 

Samedi matin, nos deux supers vétérans Stéphane Rebillard et Eric Rabut qui ont pris le départ pour 5 tours soit 75 kilomètres. Le circuit, à Saint Chinian se déroule sur 15 kilomètres avec 200 mètres de dénivelé positif. Le départ se fait par une montée de 2,5 kilomètres dont le 1er à près de 8% de moyenne. Ensuite, une deuxième montée, moins difficile mais sur près de 7 kilomètres. Une descente technique puis des petits raidars. Bref, pas un circuit auquel sont habitués nos bressans.

Le départ est neutralisé sur le 1er kilomètre mais la vitesse est déjà bien élevée et Eric voit le peloton partir sans lui. Stéphane s'accroche. Dès le 2ème tour, il y a déjà des petits groupes éclatés partout. Stéphane et Eric parviennent à rester dans un de ces petits groupes et terminent à un tour.

L'après-midi, la chaleur vient ajouter à la difficulté du parcours. Céline Zoccolante démarre pour 4 tours et 60 kilomètres. Au courage, elle trouve son rythme, mais se retrouve seule. Elle trouve les ressources mentales pour terminer l'épreuve, à un tour également.

 

Dimanche, place à nos plus jeunes, sur le circuit de Prades. Près de 9 kilomètres, roulant, avec une montée de 400m à 5% dans le final. En ce début d'après-midi, la chaleur est encore plus importante que la veille. Enzo Rebillard, en junior, prend vite chaud et ne parvient pas à s'exprimer à son meilleur niveau. Il se refuse néanmoins à mettre le clignotant et termine à 18 minutes du vainqueur.

En minimes, Baptiste et Damien Marguin sont dans la course au titre jusqu'au bout. Après un premier tour parcouru piano, la moyenne s'emballe, à plus de 37km/h par tour. Baptiste termine 5ème , à seulement 5 secondes du vainqueur. Damien est 6ème à 9 secondes.

 

Enfin, un seul représentant vert chez nos écoles de vélo. Samedi, Nolan affronte son concurrent sur le sprint dont il prend de justesse la 1ère place. Ensuite, place aux jeux, où cette fois son concurrent le devance. Tout se jouera sur la course le lendemain. Le petit nordiste a plus l'habitude de l'adversité que Nolan car ils sont régulièrement 4 ou 5 pucerons à s'affronter. Nolan s'incline sur la course. Il ne sera pas le 1er champion national Puceron mais il est revanchard pour une prochaine fois.

 

Bravo à tous les verts pour votre combativité et votre sportivité.

 

Classements championnat national 2022

Photos du samedi